Accueil du site > Humeur > Miss Attac est née !

Miss Attac est née !

samedi 1er avril 2000, par Nicolas Bégat

Une paire de roberts à la Reiser, un maillot moulant, une bannière en bandoulière, la poupée Barbie des Marseillais joue ses grands airs devant un vieux militant l’air hagard qui constate " jamais vu ça en vingt ans de militantisme ". Miss Attac s’est creusée une loge dans le dernier bulletin du comité ATTAC Bouches-du-Rhône. Etonnant non ? A en croire les responsables de la publication de cette illustration, il s’agit plus d’une " private joke " que d’un " acte de malveillance ", je cite. Le président d’Attac Marseille " présente ses excuses pour ce faux-pas ", dont acte. Mais cet incident révèle bien d’autres problèmes. Celui, entre autres, du rapport du privé au public. Prenons l’exemple d’une jeune vierge du Mali qui se fait infecter par un sidéen pour qu’il " se lave ". Est-ce son affaire personnelle ? Est-ce une info qui ne concerne que les nanas ? Des "Tondues" de la Libération, en passant par les infanticides des petites filles en Chine, les "violées" de Bosnie ou du Rwanda, le trafic de 600 000 femmes d’ex-Europe de l’Est ... ah ! j’oubliais la dernière, la pub Candia. N’y a-t-il pas dans cette barbarie un rapport marchand ? Des enjeux géopolitiques internationaux ? Au bout du compte, à qui appartient le corps des femmes ? A elles, à l’Etat ou aux spéculateurs de tout poil ? En dénonçant la publication de ce dessin, c’est tout le système néo-libéral et patriarcal que nous rejetons.

P.-S.

Joelle Palmieri, pour les Pénélopes

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0